Belle toute nue

Rose Mc Gowan par David Lachapelle

Depuis trois ans, je prends des photos de mon corps nu ou très légèrement vêtue. Quand j’étais ado j’étais obsédée par l’univers du photographe David LaChapelle, si j’avais pu me payer la photo de Rose Mc Gowan sur la table du gynéco… J’ai toujours eu envie de prendre mon corps en photo mais je n’osais pas… C’est une rupture et le fait de vivre à nouveau seule qui m’ont décidée. Je prends donc mes photos toute seule avec mon Iphone et une perche à selfie quand c’est nécessaire (et non je n’ai pas honte même si sur le moment j’ai l’air ridicule à me contorsionner dans tous les sens héhé).

Araki
Toujours Araki

Je n’ai pas la prétention d’être Araki mais j’aime l’imagerie érotique du photographe japonais, ce que je recherche dans mes photos c’est n’être que mon corps, je ne prends pas ma tête en photo, je ne suis plus qu’un corps, le mien, c’est un exercice profondément libérateur, Mesdames si vous me lisez : essayez ! Nous sommes si fâchées avec nos corps, nous les femmes. Quand on prend son corps en photo on se rend compte qu’il est beau et que l’idée qu’on s’en fait est non seulement déplorable mais en dehors de la réalité. On se voit trop grosse, trop maigre, trop plate, trop ou pas assez je ne sais quoi, mais nous sommes toutes belles à notre façon, il n’y a pas qu’une seule beauté universelle. J’adore la photo ci-dessous, ce qui m’intéresse dans le nu c’est le côté artistique, c’est sublimer son corps, pas juste se foutre à poils et appuyer sur un bouton.

@siphokaziveti

Ces photos de nu je les prends pour moi, ça m’aide énormément parce que j’ai développé des Troubles du Comportement Alimentaire l’année de mes 16 ans et depuis je dois me rappeler que je ne suis pas grosse, que c’est dans ma tête (et si j’étais grosse ce ne serait pas un problème, simplement je ne le suis pas). Il y a des périodes où c’est plus difficile que d’autres, c’est sans doute l’un des défis de ma vie, aimer mon enveloppe corporelle. En tant que femme on se définit beaucoup en fonction du regard des hommes, ce depuis le plus jeune âge, très petite déjà on voit bien qu’il vaut mieux être mignonne et mince pour avoir une chance d’obtenir ce qu’on voudra dans la vie (du moins, c’est ce que la société veut bien nous faire croire). C’est pour cette raison que certaines petites filles de 8 ans veulent déjà se mettre au régime…. On veut être bonne, on veut être un objet de désir, on crève d’envie d’être validée par le regard masculin, je crois que l’essentiel c’est de le savoir pour désapprendre et changer notre comportement. C’est à nous que notre corps doit plaire, c’est à nous de nous rappeler que notre corps est beau parce que c’est lui le garant de notre santé, c’est lui qui nous porte au quotidien. Il est tout de même regrettable d’être obligé de tomber malade pour se rappeler que notre corps mérite l’amour et le respect.

J’ai déjà songé à poster mes nus sur Insta mais je n’ai pas envie que mes photos tombent dans le domaine public. Même si on ne voit pas ma tête et que je cache mes tatouages, ça me dérange. Et je sais qu’un corps est obligatoirement sexualisé, c’est légitime. Je lis beaucoup de filles qui postent des nus et disent refuser qu’on sexualise leur corps mais il faut savoir être raisonnable : si la nudité est associée au sexe c’est bien parce qu’avant de faire l’amour tu vois le corps nu de l’autre. Vivre dans une société où l’hypersexualisation est un fléau n’aide pas non plus… Quand on poste une photo de soi nue il faut accepter qu’un mec (minimum) se branlera dessus. C’est un risque à prendre. J’avoue qu’il m’est arrivé d’envoyer des nus à des mecs justement pour qu’ils le fassent, je ne vais donc pas être hypocrite.  Mais je ne sais pas si ça fait avancer la cause des femmes de se foutre à poils, je suis sceptique. En revanche, je sais pour en avoir discuté avec une copine qui poste des nus que ça peut aider à avoir un regard différent sur son corps. Recevoir des compliments respectueux sur une belle photo de soi nue, il est évident que ça permet de s’accepter. Il faut parfois passer par l’acceptation des autres avant de commencer à s’accepter soi. Poster des nus est une démarche très personnelle. Mais il faut être prête à recevoir des messages privés de charos en puissance, malheureusement ils s’imaginent qu’une femme qui montre son corps est disponible pour du sexe. Heureusement il suffit de les bloquer 🙂

Encore Araki

Parfois je me dis que si je meurs soudainement, mes parents découvriraient ma collection de nus et se poseraient des questions. Oui je sais c’est pathétique d’avoir peur de décevoir ses parents à mon âge…Puis j’éclate de rire. Parce qu’au fond je ne suis pas leur fille pour rien, ça ne les étonnerait pas. Pour ma part, je prends beaucoup de plaisir à faire ces photos ! J’adore me déguiser, quand je prends un nu, j’ai toujours une perruque différente, j’adore les perruques, je devais être drag queen dans une ancienne vie. Et puis mes cheveux sont trop courts, c’est l’enfer… Les cheveux sont à mon sens la quintessence de l’érotisme. Mais je reviendrai sur ce sujet dans très peu de temps. Je poste un nu ici parce que je trouve un peu stupide d’en parler sans en montrer un mais je vais probablement finir par l’effacer même si je ne devrais pas !

Je me sens toute nue là pour le coup…gloups

10 commentaires

  1. Quand je vois le niveau de certain(e)s dans l’art de faire des nudes, je me trouve vraiment nul. Bon, en même temps, j’ai un corps banal. (je m’aime très bien mais il a juste rien de spécial et j’sais pas le mettre en valeur).
    Les longs cheveux qui tombent et cachent la poitrine, j’ai toujours trouvé ça super beau, c’est très évocateur mais sans rien montrer. Si les autres sont du même niveau, t’es très douée, donne moi des cours. 😃

    Par contre, je me suis jamais touché sur des nudes reçues. Le plaisir est certes visuel, mais je trouve que c’est bien plus puissant que ça, c’est le fait que quelqu’un partage son intimité avec toi et t’offres sa confiance. La photo, tu l’oublies (plus ou moins) rapidement, mais pas la pensée de l’avoir reçue.

    Comment ils font déjà (comment toi tu fais ?) pour ne pas avoir le téléphone/appareil photo en main ? Retardateur ? Quelqu’un d’autre qui prend la photo ? (vazy jamais je pourrais faire ça moi…)

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne suis donc pas normale 😁. Bon, sincèrement, je pourrais poser nue sans penser à ce que les autres feront de la photo de mon corps…tant que mon corps reste le mien.
    Je suis sortie de l’anorexie en prenant des photos de moi que j’ai conservé soigneusement.
    Mais je me suis aussi débarrassée de mes parents et de pas mal de choses en fait.
    Aujourd’hui je vis avec des chevaux 😁😘. Le cheval a beaucoup à nous apprendre sur nous même.
    Les photos sont magnifiques tant que ça ne devient pas vulgaire, c’est mon avis personnel 😉.
    Je te souhaite une excellente journée

    Aimé par 1 personne

  3. Je pense vraiment que n’importe quel corps peut être mis en valeur, tout comme n’importe quel paysage même banal peut être sublimé. J’aime la photo depuis longtemps et déjà petite je mettais mes Barbie en scène et je les photographiais, à force de pratiquer tu progresses je pense.

    Pour cette photo c’est le retardateur oui, parfois c’est la perche à selfie et je m’arrange pour que la composition de la photo intègre cette contrainte… C’est toujours moi qui prend mes photos, deux photographes pro m’ont proposé d’être modèle mais non merci, ça ne m’intéresse pas du tout de me retrouver nue devant un inconnu (hors contexte sexuel, j’entends) et je déteste l’idée que ces photos lui appartiennent…

    Aimé par 1 personne

  4. Justement je prends mes photos pour éviter qu’elles appartiennent à quelqu’un d’autre et que mon corps « ne m’appartienne plus ».

    Tous les animaux ont beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes, pas que les chevaux, c’est formidable de vivre avec des animaux, je suis bien d’accord 👍

    Je recherche plus l’érotisme que la vulgarité mais ça reste personnel, je crois que l’essentiel c’est de s’amuser comme avec n’importe quel hobbie !

    Merci, bonne journée à toi aussi 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Hello Pandora,
    Merci pour cet article qui met des mots sur les réflexions que je me faisais ce matin sous la douche. 🙂
    Bonne journée.
    PS : Je trouve ta photo magnifique, je la trouve poétique tout comme celle que tu as choisi de siphokaziveti.

    Aimé par 1 personne

  6. Je trouve cette démarche très saine ! En effet nous avons toutes ou presque une image peu glorieuse de notre corps. Et l’on se voit au travers des yeux des autres d’ailleurs pas que des hommes. Ma mère m’a fait plus de mal que les hommes. La première fois que je me suis retrouvée nue avec un homme il m’a dit : bon sang que tu es belle ! Et bien j’ai regardé derrière moi à qui il pouvait bien parler 😂

    Aimé par 1 personne

  7. se photographier, se dire, s’écrire… je trouve (peut-être en poussant le bouchon ?) qu’il y a quelque chose de similaire la dedans ; se montrer tout en décidant de ce qu’on montre, en gardant le contrôle (au moins jusqu’au moment où l’autre, lecteur ou spectateur, s’empare de ce qu’on montre en le pense à sa sauce).
    en vrai, je crois que je me dévoile autant que toi avec mes histoires gentillettes mais que mes lecteurs.trices cherchent moins à me dévoiler, et donc avec moins de « risques » de dérapages fantasmitiques 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.