Le butin de la semaine #3: la tisane bio detox

Préambule : voilà, je me décide à faire mon coming out : je suis pauvre. Dans un français politiquement correct, on dit « précaire ». Que veut dire « être pauvre » dans mon cas ? Je vis dans un meublé qui est une location temporaire (si je ne peux pas payer le mois suivant, je finis SDF), je suis intérimaire, je ne peux pas me nourrir comme je le souhaite. Alors chaque semaine, je vole un produit trop cher pour mon budget. Pour certains, voler c’est mal, pour d’autres, c’est un acte politique. Pour celles et ceux qui sont comme moi (frustrés) et souhaitent apprendre à voler, je recommande vivement la brochoure, un Petit manuel de vol à l’étalage, gratuit et téléchargeable. P.S : je suis bien contente d’avoir désactiver les commentaires 😁

Le produit que je subtilise le plus c’est la tisane. J’en bois du matin au soir, telle une petite mamie, depuis que j’ai 18 ans. C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour ne pas oublier de m’hydrater, or, le manque d’hydratation cause pas mal de dommages, c’est notamment ce qui provoque l’odeur qu’ont les petits vieux. Mais si, vous voyez de quoi je parle, ne faites pas les innocents. J’ai lu quelque part que cette odeur pouvait se déclarer à partir de 30 ans, je pue peut-être le vieux sans le savoir depuis des années 😦 Si jusque-là j’ai la chance d’avoir été épargnée par les affres du temps (mais ça ne saurait tarder, ne nous voilons pas la face, et puis je fais de l’acné, je croyais qu’après 18 ans ce serait fini eh bien que dalle), que ce soit clair : je n’ai aucune envie de sentir le vieux ! Je pensais qu’on pouvait s’en inquiéter vers 55 ou 60 ans, je me disais que j’avais le temps mais il semblerait que non donc je bois de la tisane à gogo comme d’autres boiraient du rosé (alcool = déshydration maximale, pourquoi croyez-vous que j’ai arrêté ?).

Depuis la fermeture des « commerces non-essentiels », je suis contrainte de voler ma tisane toutes les deux semaines, avant je l’achetais chez Sostrene Grene, le prix défie toute concurrence, 1€ et quelques les 100gr. J’ai dû me rabattre sur Kusmi Tea mais à chaque fois que j’en vole je tremble parce que ça coûte cher, presque 16€ la boîte en fer de 100gr (il est clair que c’est la boîte qu’on paie). Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours peur de sonner à la sortie ou d’être suivie par un vigile, quand je sors du magasin je pense « Je ne fais plus jamais ça, quelle angoisse ! ». Puis je me souviens que je n’ai pas le choix : c’est soit ça ou sentir le vieux. Je refuse de renoncer à ma tisane de qualité. Je ne vais quand même pas acheter de la tisane premier prix en sachet. Saviez-vous que le thé en sachet contient du plastique ? Je tiens à mon petit corps d’amour ! Certaines se font entretenir par leur mari, d’autres michetonnent des plans cul, finalement je ne suis pas si mal lotie, je ne demande rien à personne, je vole ma petite tisane dans mon coin.

Je suis présentement en train de boire une grosse tasse de « mélange de plantes aromatisé au citron », je m’en délecte à chaque gorgée, Kusmi Tea c’est de la qualité ! Merci Kusmi Tea, merci le Saint patron des voleurs et des bandits, j’ai nommé Jesus Malverde, figure populaire au Mexique, sorte de Robin des Bois vénéré par les cartels, of course. Un jour, je ne volerais plus parce que j’aurais un salaire digne de ce nom, d’ici là… 😋

Butin de la semaine : Kusmi Tea Detox : 15,90€

Désolée pour les voilages de mamie mais je n’ai pas choisi la déco (soupirs)